Atelier de l'Avenir

Labellisation du projet de R&D : CIMEDE 2

24/12/2013

Retour vers le futur...

Voici ici une belle occasion de pouvoir revenir sur nos pas et de resituer le contexte autour de CIMEDE 1... et 2!

C'est en février 2008, lors d'une réunion sur le redéploiement régional dans les secteur de la construction que les premiers échanges concrets se déroulèrent et où différentes entreprises mirent en avant la volonté de se réunir pour répondre à un appel à projets dans le cadre de l'éco-construction.

Très rapidement, une idée de base a germée et celle-ci fût proposée au GRE-Liège (Groupement pour le Redépoloiement Economique de Liège). Cette idée était la suivante : la réalisation d'un logiciel intégrant les principes de l'éco-construction qui servirait de guide aux bâtisseurs lors de la conception. L'ossature de cette construction serait préfabriquée, et en bois. L'utilisation d'un matériaux comme le bois permet une importante préfabrication, et la préfabrication permettrait de réaliser des panneaux standardisés qui seraient ensuite acheminés sur chantier.

L'idée est séduisante et différents partenaires s'associent pour développer davantage ce projet :

  • Ateliers du Monceau (ETA spécialisée dans le travail du bois, porteur du projet);
  • Bureau d'architecture Grondal;
  • KNAUF (matériaux de construction);
  • Alain Lesage (consultant);
  • Mery-Bois (négociant en bois);
  • WUST (entreprise générale).

Très rapidement, le projet est présenté à la DGTRE. Le porteur du projet devient l'Atelier de l'Avenir (société coopérative à finalité sociale, filiale des Ateliers du Monceau).

Au même moment, des centres de recherches, principalement de l'Université de Liège, intègrent le groupe de partenaires afin de développer le projet:

  • LuciD, chargé du développement informatique;
  • CEDIA, chargé de solutionner les contraintes acoustiques;
  • SE et B-TeC, chargé d'examiner les problèmes de conectiques et de stabilité;
  • EnergySud, chargé des études thermique et énergétiques;
  • CSTC, chargé de tous les aspects normatifs et réglementaires.

En juin 2008, le dossier CIMEDE 1, est déposé pour répondre à l'appel à projets "Développement durable & réchauffement climatique" dans le cadre du Plan Marshall.

Quelques mois plus tard, le projet est labellisé et les études débutent avec le soutien et les encouragements de la Région Wallonne.

Quelques réunions, tests, rapports, dessins, croquis, discussions, déplacements, développements, solutions plus tard...

Début 2013, le système constructif CIMEDE est bel et bien opérationnel.

La construction industrielle est maîtrisée, un important investissement est réalisé et un outil de production est installé sur le site des Ateliers du Monceau à Grâce-Hollogne et exploité par l'Atelier de l'Avenir pour la production des éléments préfabriqués. Les nouvelles acquisition permettent de réaliser environ 9.000 m²/pause/an d'éléments préfabriqués.

Industriel? Pas seulement, le côté évolutif du système, qui permet de déplacer les cloisons intérieures d'une construction est également brevété et opérationnel. Même si les solutions techniques n'ont pas été simples à trouver, la simplicité dans l'exécution des travaux de rénovation (lire déplacement des cloisons) est avérée et attire beaucoup d'intérêt.

Au-delà des développements techniques cités ci-dessus, un des objectifs de base était de limiter l'impact sur l'environnement. Tant des constructions CIMEDE via leur performances acoustiques, thermiques ou encore évolutives, que pour la réalisation des éléments.
L'atelier de fabrication est équipé de panneaux photovoltaïques qui recouvrent l'intégralité de la toiture. Ce même atelier est chauffé par la biomasse pour laquelle le combustible vient directement des déchets de production des Ateliers du Monceau. Les bureaux de l'entreprise sont réalisés selon le système constructif. Ce bâtiment passif constitue la première réalisation CIMEDE (nous sommes ici en mars 2013).
Le dernier, mais pas le moindre... les personnes affectées à la production des éléments CIMEDE sont principalement sourds et malentendants, caractéristqiues principales de la philosophie de l'emploi des Ateliers du Monceau et de l'Atelier de l'Avenir.

A l'heure d'écrire cette news, 15 personnes sont occupées par la réalisation de construction en bois préfabriquées par l'Atelier de l'Avenir. Pas moins de trois réalisations sont déjà sorties de notre atelier:

  • Les bureaux de l'entreprises;
  • Une zone de travail à Thimister;
  • Un centre d'hébergement de 1.000 m² à Aywaille.

Les sollicitations vont bon train et la renomée de CIMEDE est déjà importante.

Différents concours auxquels nous avons participé nous ont apporté un certain réconfort dans la reconnaissance des autres pour le travail effectué, et nous vous en remercions!

Parmi ces concours, nous retrouvons notamment, le Belgian Business Awards for the Environement, ou encore le Prix Zenobe pour lesquels nous avons reçu resepectivement une mention spéciale liée à notre caractère sociale et environnemental et le statut de lauréat.

CIMEDE 2, nous n'allons pas nous arrêter là...

L'aventure de ce premier projet de recherches CIMEDE nous a permis, au-delà des découvertes techniques, de développer des contacts et de découvrir des personnes. Le côté humain, au coeur de notre entreprise, constitue également un développement primordial directement lié au projet CIMEDE.

C'est sans doute la raison pour laquelle, le projet CIMEDE 2 sera mené par-pour-et avec une équipe de partenaires qui n'a que peu changée.

Les défis auxquels CIMEDE 2 s'attaquera sont grands, mais avec une équipe performante comme nous l'avons connue à travers CIMEDE, nous nous réjouissons d'ores et déjà d'y faire face.

CIMEDE 2, et l'immeuble devient meuble...

Pour vous faire découvrir CIMEDE 1 et 2, nous vous invitons à consulter cette vidéo.